Entretien d’un chalet bois

Très tendance, le chalet bois sous ses différentes formes et dans tous ses styles s’impose comme un logement authentique qui plaît à plus d’un propriétaire en devenir. Le chalet en bois est en effet un choix non seulement écologique, mais également très économique pour ceux qui souhaitent construire la maison de leur rêve à moindre frais. Toutefois, ce n’est pas tant de simplement construire son chalet !

Une fois que c’est le cas, il faut également l’entretenir au mieux pour lui permettre de traverser le temps, et ainsi pouvoir en profiter au maximum. Mais comment bien entretenir son chalet ? Quelles sont les étapes à ne surtout pas manquer et quelles sont les différentes options et alternatives pour bien s’en occuper ? Voici les réponses à vos questions !

Entretenir son chalet bois

Pourquoi entretenir son chalet bois

Le bois est un matériaux noble qui donnera tout de suite plus de cachet à votre habitation. Les chalets bois rivalisent tous les uns et les autres d’élégance et d’authenticité. Mais comme toute belle chose, le bois des chalets demande un certain entretien, afin de pouvoir durer au mieux dans le temps, et continuer d’arborer la plus fière allure possible. L’entretien de votre chalet bois doit donc être une tâche récurrente, à ne surtout pas esquiver, surtout si vous souhaitez conserver votre habitation dans son plus bel état.

Le bois, un matériau qui demande de l’attention

Comme nous avons pu le voir plus haut avec les différents chalets, le chalet en bois est dans son élément “naturel” pourrions-nous dire en pleine montagne et en plein coeur de l’hiver. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il ne faut pas l’entretenir de manière régulière, ni qu’il ne faut pas le préparer à l’hiver. Si vous ne le faîtes pas, l’état de votre chalet se dégradera au fur et à mesure, et il sera sûrement trop tard lorsque vous vous en apercevrez ! L’entretien vous permettra d’en profiter le plus longtemps possible, qu’il s’agisse de votre résidence principale ou de votre demeure de vacances, où vous vous retrouvez en famille ou avec des amis au coin du feu.

Pour bien entretenir son chalet en bois, l’isolation est la clé. Et quand on parle d’isolation, cela implique à la fois l’isolation extérieure mais aussi celle intérieure. Il y a également l’application de différents produits, dont des insecticides et des antifongiques, indispensables tous deux.

Avant l’entretien

Avant de vous lancer dans la fastidieuse tâche de la maintenance de votre chalet en bois, il est important de bien planifier toutes les opérations. Planifiez de vous en occuper à un moment où la météo est propice à ce type de tâches. Le bois ne doit pas être trop humide, l’idéal étant que son taux d’humidité ne dépasse pas les 20% au moment de la phase d’entretien. Il est donc préférable d’effectuer les opérations au printemps ou en été, lorsque le temps est plus sec.

Impact de la météo

Vérifiez bien la météo avant de démarrer l’entretien, afin de ne pas vous retrouver contraints de cesser toute activité à cause des intempéries. Il faudrait sûrement recommencer tout depuis le début, et vous perdriez beaucoup de temps.

Dresser un planning des différentes étapes

Pour être le plus efficace possible durant cette phase d’entretien de votre chalet bois, dressez d’abord une liste des différentes opérations que vous aurez besoin d’effectuer pour en venir à bout. Par exemple, vous pouvez durant votre première journée vous consacrer au nettoyage du bardage, avec notamment le ponçage. Ce dernier permettra de retirer toutes les tâches et moisissures sur le bois. Vous aurez ainsi des surfaces lisses et bien nettes, prêtes pour la suite des opérations. Si vous en avez le temps, profitez-en pour repérer les endroits où le bois s’est fissuré, afin d’ensuite pouvoir combler les interstices.

Insecticides et traitements pour le bois

Les jours suivants, nous vous conseillons de vous attaquer aux menuiseries, comme les fenêtres et les portes, et de les traiter contre les champignons et différents insectes. Le sel de bore est un allié efficace et peu nocif pour la santé. Recommandé donc pour ce type de traitement.

Une fois ces étapes-ci achevées, vous pouvez vous lancer dans la préparation et l’application de la lasure. Ou d’une peinture si vous préférez cette option. Sachez qu’il est conseillé de laisser sécher au moins 10 à 12h avant d’appliquer la seconde et la troisième couche.

Poncer l’extérieur de son chalet

La première étape en ce qui concerne la maintenance d’un chalet pour l’hiver est tout d’abord de se charger du ponçage du bois à l’extérieur de l’habitation. Si vous ne possédez pas les outils nécessaires pour réaliser cette opération, vous pouvez utiliser du papier de verre, qui sera tout aussi efficace en plus d’être une solution économique. Pensez à toujours poncer dans le sens du bois.

Si vous possédez le matériel nécessaire à disposition, vous pouvez également effectuer un sablage, qui permettra de décaper et de nettoyer le bois en profondeur, pour repartir de zéro et maximiser l’effet de l’entretien.

Appliquer de la lasure

Une fois le ponçage fini, vous pouvez passer à l’étape de la lasure. Ce traitement est un indispensable pour la pérennité de votre maison. Il s’agit d’un produit à appliquer sur le bois extérieur de la structure. La lasure va protéger le bardage non seulement du froid, mais aussi des insectes pouvant l’attaquer, ainsi que des possibles moisissures se formant avec l’humidité. N’hésitez pas à en appliquer plusieurs couches (l’idéal étant de trois avec un temps de sèche à chaque fois entre) pour un maximum d’efficacité.

On peut en trouver en magasin, dans des pots de peinture. Le prix de ce type de produit varie selon la durée de protection que vous souhaitez, et peut aller de 10 à 90 euros environ.

Lasure ou saturateur

La lasure va permettre de garder l’aspect naturel du bois. Vous pouvez également opter pour un saturateur, une huile qui une fois appliquée sur le bois va le protéger à la fois du vieillissement naturel, mais également de la décoloration due aux UV. Cette résine va donner à votre bois un effet un peu satiné, tout en lui laissant sa coloration d’origine. Les saturateurs ne tiennent toutefois pas longtemps, il faut donc les appliquer au moins tous les deux ans pour garder un effet optimal et la meilleure protection possible.

Dans le cas d’une rénovation d’un chalet déjà qui abîmé par le temps et les intempéries, sachez qu’il existe des produits dégrisants qui permettront de redonner au bois sa couleur naturelle.

Durée de l’entretien d’un chalet bois

Vous n’êtes bien sûr pas obligés de répéter ces opérations tous les ans, mais il est tout de même conseillé de le faire de manière régulière. Ce n’est que de cette façon que vous pourrez conserver votre chalet et en profiter le plus longtemps possible. Si vous appliquez seulement un traitement léger et faîtes peu d’entretien sur votre chalet, il est conseillé de répéter l’opération au moins tous les 2 ans, voire tous les 3 ans dans le grand maximum. Pour un traitement plus complet et en profondeur, vous pouvez attendre jusqu’à 5 ans. Pour ce qui est de la lasure, elle tient en moyenne 8 ans. Les peintures à bois sont plus résistantes, et peuvent aller jusqu’à 15 ans selon la marque choisie.

Qualité des produits  

Tout dépend également de la qualité des produits que vous avez utilisé lors des opérations. Certains tiendront moins bien que d’autres ! Dans tous les cas, n’hésitez pas à faire le tour de votre propriété dès que vous en avez l’occasion, et à agir à la moindre anomalie ou dégradation.

Vous l’avez bien compris, entretenir son chalet en bois n’est pas une mince affaire, mais le jeu en vaut clairement la chandelle ! En se mobilisant sur quelques jours, une semaine toute au plus, il est possible de redonner entièrement vie à son chalet, et surtout de lui assurer une meilleure durée de vie. Le bois est un matériaux noble qui, s’il est traité avec soin, saura vous le rendre en vous abritant des aléas de la météo, mais aussi en créant une atmosphère accueillante pour vous et vos proches.

Construire son chalet en bois

De nombreux propriétaires font le choix de construire un chalet en bois plutôt qu’un autre type de maison. Et beaucoup font le choix de l’auto-construction, qui est beaucoup accessible qu’on ne le pense en termes de moyens. En effet, même si l’auto-constructeur endosse le rôle de tous les artisans sur le chantier de sa maison, il est possible de partir sur de bonnes bases en commandant une maison en kit. Ces dernières sont de plus en plus modernes et différents types sont aujourd’hui proposés. Il est tout à fait possible de trouver un joli chalet en bois en kit.

Chalet bois en kit

En plus d’être pensés pour être assemblables le plus facilement possible, les chalets en kit sont des constructions peu onéreuses, et surtout qui ne produisent que peu de déchets sur le chantier de construction.

Sachez que depuis quelques années, le gouvernement a mis en place différentes aides dont l’Éco-Prêt, qui permet à tout un chacun de s’insérer dans la nouvelle dynamique de l’immobilier vert. On trouve aussi diverses aides pour la rénovation énergétique, ce qui peut être très intéressant.

Les chalets étant des structures très peu énergivores, c’est un choix recommandé et adopté par plus d’une personne. Sans compter que ce sont des habitations très confortables.

Les différents types de chalets en bois

Faisons un petit focus sur trois types de chalets, dont nous vous parlons d’ailleurs plus en détails sur des articles consacrés à ce sujet.

Le chalet savoyard

Le chalet savoyard est le chalet qu’on retrouve avec bonheur lors de nos séjours à la montagne. Il a été pensé pour le rude climat hivernal, et pour les grosses chutes de neige. C’est pour cette raison qu’il arbore un toit très pentu, avec une toiture en angle droit. Les tuiles de son toit sont toutes lisses, le plus souvent faites en ardoise, afin que la neige ne s’y accroche pas.

C’est un beau chalet familial, généralement réparti sur deux étages, avec certaines fois une partie en semie-enterrée. Au niveau de l’aspect extérieur, on peut admirer de jolis balcons et bardages en bois, qui gardent l’esprit convivial mais élégant de cette structure.

Le chalet canadien

Le chalet canadien a également été façonné en fonction des conditions météorologiques de son pays d’origine. C’est pour cette raison qu’il se distingue de nos chalets européens, et c’est d’ailleurs ce qui fait son charme. A contrario de nos chalets traditionnels, le chalet canadien est tout en hauteur. Il se compose de nombreux étages, et contrairement au chalet savoyard n’est pas forcément adossé à un flanc de montagne. Ils peuvent être soit semi-enterrés, soit entièrement au-dessus du sol, selon la préférence du constructeur et/ou du propriétaire.

Esthétique des chalets canadiens

L’aspect très esthétique des chalets canadiens en a séduit plus d’un. Avec ses grands balcons et ses belles terrasses, ils possèdent un charme particulier qui se savoure en toute période de l’année. Les chalets canadiens traditionnels sont montés à partir de rondins de bois plutôt que de planches, ce qui apporte encore davantage de charme et d’authenticité. Un vrai coup de coeur pour tous ceux qui s’y mettent.

Le chalet scandinave

Enfin, voici le chalet scandinave. Encore une fois, il a été imaginé pour contrer la météo peu clémente des régions slaves, et c’est aussi ce qui lui donne un style bien à lui. Des températures très rudes des pays nordiques et des grosses quantités de neige, résulte un chalet au toit plutôt pentu. Ce chalet est aussi pensé pour maximiser le temps d’exposition à la lumière naturelle, les heures hivernales étant la plupart du temps très sombre. Ainsi, le chalet scandinave se caractérise par de très nombreuses fenêtres, qui permettent de faire circuler le plus d’air possible à l’intérieur de l’habitation. La petitesse des ouvertures permet de ne pas laisser s’échapper la chaleur de l’intérieur.

Esthétique des chalets scandinaves

Le toit en pente, recourbé pour former presque un angle droit et recouvert de tuiles lisses en ardoise sombre, empêche la neige de rester accrochée et de former des tas qui mettraient en péril la résistance de l’ossature en bois de l’habitation. Les chalets scandinaves sont généralement équipés d’une belle cheminée, idéale pour se réchauffer durant la glaciale période hivernale.

Partagez cet article !

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur vos réseaux.

Des articles qui pourraient vous intéresser...