Maison japonaise en kit : toutes les informations

L’architecture asiatique est très appréciée dans le monde entier, l’Europe et la France ne font pas exception à la règle. De plus en plus de français souhaitant devenir propriétaires veulent allier leur désir de faire construire leur propre bien, tout en lui administrant une pointe d’originalité venue tout droit du Japon. Pour combiner ces deux envies, la maison japonaise en kit est la solution toute trouvée : économique et écologique elle fait chaque année de nouveaux adeptes.

Qu’est-ce qu’une maison japonaise en kit ?

Une maison en bois naturel

Comme toute habitation traditionnelle de chaque pays, la maison typique japonaise retranscrit l’histoire et les valeurs de cette région du monde. De manière générale, les peuples nippons ont toujours pris grand soin de la nature, notamment au moment de construire leur logement. Souvent près d’un bois ou d’une rivière, les maisons japonaises étaient faites des matériaux mis à disposition par la nature. Elles s’adaptaient à leur environnement, et non pas l’inverse comme ce fut le cas en Europe. Ce respect de la nature se voit dans les constructions japonaises d’antan. Par exemple, la maison classique est faite de bois. A l’intérieur comme à l’extérieur, le bois naturel, non peint, est une caractéristique essentielle et facilement reconnaissable de la maison japonaise typique. 

Lumière et minimalisme

On retrouve aussi dans ces maisons des puits de lumière et des panneaux faits en papier de riz qui servaient à laisser entrer la lumière. Autrefois, les maisons japonaises n’utilisaient pas de verre pour leurs fenêtres. Seuls les rayons du soleil et de la lune, accompagnés de bougies la nuit, avaient pour vocation d’éclairer le foyer. Aussi, pour construire l’ossature en bois de la charpente, les japonais n’utilisent pas de clous mais uniquement un habile stratagème d’assemblage de poutres en bois, maintenues entre elles grâce à des cordes intelligemment ficelées. En matière d’aménagement de l’espace, le propre des maisons japonaises est d’être particulièrement épurées et minimalistes. L’esprit zen est au cœur de la décoration, et l’idée maîtresse est d’être détendu, à l’aise, tout en associant esthétisme et praticité.

Les avantages écologiques

La maison japonaise est bien sûr un style d’architecture très élégant, mais c’est aussi un type de logement qui est synonyme de nombreux avantages. Particulièrement respectueuses de l’environnement, et ce tant dans leur mode de construction que dans la façon de vivre qu’elles proposent, les maisons japonaises sont idéales pour allier petit budget et économies d’énergies. En effet, ce type de maison ne demande qu’assez peu de matériaux. Du bois, de la pierre et du verre ou du papier modernisé sont les éléments principaux de base pour construire une maison japonaise. Encore plus pratique, les maisons japonaises en kit sont très simples à mettre sur pieds. 

Les avantages pratiques

Ce genre de maison est aussi particulièrement rentable en matière d’isolation. Les maisons en kit traditionnelles sont toutes conçues pour être isolées de manière optimale, et en ce qui concerne la maison japonaise, cette caractéristique prend un autre enjeu. En effet, cela fait partie du concept de l’habitation d’être résistante à tout genre d’intempéries, et ce grâce à des propriétés d’isolation qui font partie intégrante de la mise en place des maisons japonaises classiques. Enfin, avec son atmosphère douce et épurée, la maison japonaise en kit rend la vie plus agréable et est une inépuisable source de confort de vie qui ravit tous les foyers qui ont tenté l’expérience.

Les différents types de maisons japonaises

La maison japonaise en bois

Originellement, les habitations japonaises étaient vouées à être mobiles. Tous les 10 ou 20 ans, le foyer japonais déménageait, et emportait avec lui sa maison. Pour ce faire, il fallait que l’habitation soit faite de matériaux facilement démontables, comme le bois, l’argile ou encore la végétation et le papier. Bien qu’aujourd’hui les maisons japonaises n’aient plus pour objectif d’être faciles à désassembler, l’architecture résidentielle typique du pays reste dominée par l’utilisation de matériaux naturels et authentiques. C’est pourquoi on retrouve de nombreuses poutres en bois apparentes dans les maisons du Japon. Pareillement, le bois était utilisé comme revêtement extérieur, pour protéger des intempéries, et servir de première couche isolante naturelle.

À l’intérieur de la maison japonaise

Même à l’intérieur de la maison japonaise, le bois est présent. Sous forme de panneaux creux et de paravents pour délimiter les espaces ou encore en guise de matériaux de baignoire – la baignoire en bois étant toujours ancrée dans les traditions du Japon – le bois est dans toutes les pièces de l’habitation. On en trouve également le long des fenêtres, sous forme de store faits en bambous. Certains toits de ce type d’habitation sont également faits de chaume ou de bambou, bien que les tuiles soit désormais bien plus utilisées. Du sol au plafond, le bois est donc le matériau mis à l’honneur dans la maison japonaise traditionnelle. 

La maison japonaise zen

S’il y a bien une façon de vivre qui a fait le tour du monde et a conquis la planète entière, c’est bien l’esprit zen du Japon. Plus qu’un concept parmi tant d’autres, il s’agit d’un véritable mode de vie à part entière. Cette caractéristique originale de la vie traditionnelle à la japonaise est mise en pratique au quotidien, et on la voit aussi à l’intérieur des maisons typiques du pays où minimalisme est le maître mot. Mais l’intérieur n’est pas le seul espace de l’habitation qui est bercé par l’esprit et l’esthétique zen. A l’extérieur, sur la façade de la maison, le même principe transparaît.

Le style des maisons japonaises

Évidemment, toutes les maisons japonaises sont différentes. En fonction des régions de l’île, les design et les architectures sont différentes et ont évolués au fil des époques. Cependant, les maisons japonaises les plus classiques sont celles aux murs extérieurs complètement laissés en bois naturel. Pas de peinture, pas de gravure, le bois est la seule caractéristique qui est mise en valeur par elle-même. Dans une vision identique de la perception des espaces extérieurs, on retrouve au Japon de grandes ouvertures, que l’on comprendrait en Europe comme étant des fenêtres et des baies vitrées. Sans chichi, ces ouvertures sur la nature sont typiques de la culture zen.

La maison japonaise moderne

Le Japon est le pays de l’innovation. Bien que l’esprit commun l’associe en premier lieu à l’innovation technologique, il n’est pas non plus en retard en ce qui concerne l’innovation immobilière. En effet, le Japon est un pays très prisé par les expatriés du monde entier, et connaît une démographie grandissante, ce qui crée un grand besoin de logement pour une île qui ne peut quant à elle pas s’agrandir davantage. Aussi, dans les métropoles comme Tokyo, il n’est pas rare de voir de nombreuses tiny house s’incruster dans les offres de location ou d’achat de logement. Les japonais font aussi partie des premiers peuples modernes à proposer de vivre dans des capsules et d’autres types de mini-maisons.

Cependant, les nouveautés les plus prometteuses sont celles qui allient confort et écologie. Les architectes nippons redoublent d’efforts pour faire de superbes maisons japonaises modernes qui soient respectueuses de l’environnement. Alliance de contemporanéité et de construction durable, ces maisons modernes ont un avenir tout tracé. Utilisant des panneaux solaires, isolées grâce à des matériaux verts et toujours en quête de lumière naturelle, les maisons japonaises modernes gardent leurs coloris neutres propres à l’ambiance zen tout en prenant en compte les besoins écologiques de notre époque. C’est cette association entre prise de conscience et intelligence de conception qui crée l’ère moderne de demain.

Pourquoi les maisons japonaises sont écologiques ?

Une ossature en bois

En matière d’habitat responsable, les maisons japonaises traditionnelles sont depuis toujours des modèles à suivre. Cette caractéristique commence dès le moment du choix du terrain sur lequel la maison sera posée. L’environnement de l’habitation est choisi pour que la maison puisse s’y intégrer sans avoir à modifier la nature qui l’entoure. C’est pour cette raison que les maisons étaient généralement installées au centre d’une clairière. Cette position permettaient au foyer d’utiliser les arbres des alentours pour construire l’ossature en bois de la maison, mais également de profiter d’un éclaircissement maximal pour ne pas avoir besoin de faire du feu à outrance.

Des ressources durables

De la même manière, ce sont les rayons du soleil qui sont utilisés pour éclairer la maison qui est pour cela orientée vers le sud, ce qui est bien plus écologique que l’électricité. Dans l’optique de se servir de toutes les ressources offertes par la terre, mais aussi par le ciel, les toits des maisons japonaises sont très épais et orientés de sorte à créer un avant-toit qui sert de récupérateur d’eau de pluie intégré à la maison. Ainsi, la maison japonaise est pensée pour être construite en harmonie avec la nature qui l’entoure, pour se servir de ressources naturelles durables et ne pas utiliser de matériaux lourds comme l’acier ou encore le béton. C’est une maison à la construction presque passive, dont les architectes contemporains s’inspirent pour leurs concepts de logements écologiques.

Comment construire une maison japonaise en kit ?

Les informations à connaître

Pour construire une maison japonaise dans les règles de l’art, certains critères sont à prendre en compte. D’abord il est important que la structure soit faite en bois. Cela est tout à fait réalisable, surtout qu’en matière de maisons en kit, le bois est bien souvent l’un des matériaux privilégiés par les constructeurs. L’idéal est de surélever la maison grâce à des fondations en pierre, afin que le bois se conserve parfaitement sur le long terme, et que la maison ne souffre pas d’infiltrations d’eau non désirées. Pour suivre l’inspiration japonaise traditionnelle, l’idée est aussi d’inclure de grandes ouvertures dans sur les façades et pourquoi pas même le toit de l’habitation, afin de bénéficier au mieux de la lumière naturelle du soleil.

Permis de construire

En ce qui concerne le design de la maison, il faut savoir que les maisons japonaises ont plutôt tendance à s’allonger sur les côtés plutôt que de grimper via une superposition d’étages. La tendance des tiny houses a pris de l’ampleur en France, tout comme l’amour des propriétaires pour faire construire une maison originale, à leur image. Aussi, c’est assez naturellement que ces deux mondes se sont rencontrés. De plus en plus de constructeurs de tiny house, mais aussi de maisons écologiques en kit, proposent des habitations au style asiatique, faisant largement penser aux maisons japonaises traditionnelles. Avant de vous lancer dans ce genre d’achat de vie, pensez tout de même à vérifier les législations en vigueur concernant les permis de construire de votre commune de résidence.

Les prix

Comme pour toute maison à construire, les maisons en kit ont des prix très aléatoires. Ces tarifs dépendent de la superficie de la maison, des matériaux utilisés et bien sûr des options ajoutées au forfait de base pour une maison en kit classique. En ce qui concerne les tiny house, des maisons particulièrement petites, les estimations du marché haut de gamme tournent autour de 20 000€ pour 10 m2. Pour ce prix, mais surtout pour ce genre de surface, pas de cuisine ni de salle de bain, mais une maison nomade cosy et design avec une terrasse extérieure de 4 m2 inclue dans le prix de vente.

Et pour des maisons plus grandes ?

Pour des habitations de taille plus traditionnelle, les maisons en préfabriqué demandent en général un budget équivalent à 900€ le mètre carré, voire 1 000€ pour des matériaux de haute qualité. Il faut par contre compter environ 1 300€ par mètre carré pour une maison en kit livrée sous 3 semaines avec travaux de plomberie, d’électricité et d’aménagement – de la cuisine et de la salle de bain notamment  –  inclus dans le prix, en d’autres termes, une maison très haut de gamme clé en main. Les maisons japonaises en kit restent encore assez nouvelles sur le marché de l’immobilier responsable, ce qui justifie de tels tarifs.

Partagez cet article !

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur vos réseaux.

Des articles qui pourraient vous intéresser...